Plan de relance : état des lieux des aides encore disponibles

Plan de relance | 31 mars 2021

Philippe Portenseigne

Spécialisées dans l’accompagnement des entreprises sur les aides du plan de relance, les équipes d’EPSA Innovation & Energy publient un état des lieux des montants alloués et des opportunités de financement actuellement disponibles.

Vous pouvez également consulter le replay de notre webinar du mardi 23 mardi 2021 consacré à ce sujet, animé par Philippe Portenseigne (Directeur Associé BU Innovation & Energy EPSA) et organisé par le cabinet Sogedev !

Visionner le replay du webinar



Plan de relance : quel est le bilan actuel après 6 mois ?

 

telescope-5257599_1920« La France souffrait depuis plusieurs années d’un déclassement industriel, notamment au regard de la proportion de l’industrie dans le pourcentage du PIB français. Il y avait un besoin massif de soutien et le bilan de ce plan de relance est aujourd’hui très positif. » Philippe Portenseigne, Directeur Associé BU Innovation & Energy EPSA.

 

  • Etat des lieux des projets subventionnés : Depuis son lancement, le plan de relance a reçu environ 14 000 candidatures ! 1 187 projets ont bénéficié des subventions à l’investissement industriel, pour un montant d’un peu plus d’1 milliard d’€, un taux de subvention moyen de 22% et un délai d’instruction moyen de 1,5 à 5 mois.

  • Qui sont les entreprises bénéficiaires ? Les entreprises bénéficiaires sont majoritairement des TPE/PME: elles représentent 68% des projets subventionnés face aux ETI (18,5%) et aux grandes entreprises (13,5%), mais leur montant moyen de subvention est proportionnellement moins élevé.

  • Quelle répartition régionale ? Les 5 régions ayant obtenues le plus de subventions sont l’Auvergne Rhône-Alpes (217,7 M€), les Hauts-de-France (115,3 M€), le Grand Est (113,1 M€), l’Occitanie (101,4 M€) et les Pays de la Loire (93,9 M€). L’Île-de-France ne se situe qu’en 7e position (86,4 M€) derrière la Bourgogne-Franche-Comté (87,9 M€).

  • Quels secteurs d’activité ? En termes de montants alloués, l’automobile (241,1 M€), la santé (202,6 M€), l’aéronautique (202,3 M€), l’agroalimentaire (109,8 M€), les intrants essentiels à l’industrie (103,6 M€) sont les secteurs majoritairement subventionnés. S’en suivent de nombreux autres secteurs soutenus par le plan de relance : l’électronique, la télécommunications 5G, la chimie et matériaux, les mines et métallurgie, la construction, la mode et le luxe…

 



firmbee-com-gcsNOsPEXfs-unsplash (1)Plan de relance : quelles sont les opportunités encore disponibles ?

 

« Aujourd’hui, le plan de relance est composé d’un ensemble d’appels à projets qui se succèdent et se superposent, avec des durées de vie entre 3 mois et 2 ans. Il est donc essentiel de se tenir informé pour connaître les dates de candidature à ne pas rater. » P. Portenseigne

Les entreprises peuvent candidater aux 3 volets d’aides du plan de relance (compétitivité, innovation, écologie) en activant le régime d’aide spécifique lié à la Covid-19 ou non. Mis en place en mars 2020, ce régime est d’ailleurs prolongé jusqu’au 31 décembre 2021 et son plafond est passé de 800 000€ à 1,8 M€.

 

Volet "Compétitivité"

Les 2 grands appels à projets de Bpifrance, « Soutien à l’investissement dans les secteurs stratégiques » et « Soutien à l’investissement industriel dans les territoires » sont prolongés jusqu’au 1er juin 2021. Les opportunités sont donc encore à saisir pour les projets éligibles. Les entreprises peuvent également encore bénéficier des appels à projet autour de la transformation numérique des TPE, PME et ETI, notamment avec l’appel à projets « Industrie du futur ». À noter également que l’assurance prospection export est renforcée pour soutenir la prospection à l’international des PME et ETI.

Aides du volet compétitivité

 

Au-delà des appels à projet pour les investissements industriels, les entreprises ont tout intérêt à également s’intéresser aux autres axes majeurs du plan de relance.

 

Volet "Innovation"

L’investissement du Gouvernement est massif sur l’innovation afin d’inciter le développement des innovations de rupture, les infrastructures de recherche ou encore l’enseignement supérieur. L’enveloppe annoncée est de 11 milliards d’€ jusqu’à 2023 sur les Programmes d’Investissement Avenir (PIA), et de 20 milliards d’€ jusqu’en 2025 sur le PIA4.

  • « Ecosystèmes territoriaux hydrogène »: ouvert jusqu’au 14 septembre 2021, avec un taux d’intervention jusqu’à 55%.
  • « Briques technologiques Et démonstrateurs hydrogène » : ouvert jusqu’au 31 décembre 2022, avec un taux de subvention jusqu’à 30% et 100% en avance remboursable.
  • « Accélération du développement des écosystèmes d'innovation performants » : ouvert jusqu’au 26 juin 2021, avec un coût total minimum du projet de 2 M€.
  • « METHA » : ouvert jusqu’au 28 mai 2021, avec un taux d’intervention jusqu’à 60%.
  • Les « Appels à manifestation d’intérêt (AMI) », notamment dans les secteurs de l’agroalimentaire ou de la culture.

Volet "Ecologie"

L’ADEME met en place de nombreux appels à projet avec une enveloppe de 6,8 milliards d’€ dédiée.

  • « Efficacité Energétique »: jusqu’au 31 décembre 2022, avec un taux d’intervention entre 10% et 50%.
  • « Soutien à la chaleur bas carbone » : lancé le 11 mars 2021, avec un taux d’intervention jusqu’à 65% pour les petites entreprises, 55% pour les moyennes entreprises, et 45% pour les grandes entreprises.
  • « Plan de structuration des filières protéines végétales » et « Modernisation des abattoirs » : jusqu’au 31 décembre 2022, avec un taux de prise en charge jusqu’à 40% et une aide plafonnée à 2 M€ de subvention.
  • « Décarbonisation des procédés et des utilités dans l’industrie » : lancée le 11 mars 2021, avec une première relève des dossiers le 17 mai 2021 et une seconde le 14 octobre 2021, et un taux de subvention entre 30 et 40% pour une grande entreprise, 40 et 50% pour une moyenne entreprise, et 50 et 60% pour une petite entreprise.


Plan de relance : comment bénéficier des aides ?

 

Nos experts vous conseillent de rester attentifs aux différents appels à projets publiés et à leurs critères d’éligibilité.

Au-delà du plan de relance national, sachez que d’autres financements publics existent pour soutenir votre stratégie de financement, notamment au niveau régional. Plusieurs régions lancent leur propre plan de soutien, avec des aides régionales comme le dispositif « PM’up relance » en Île-de-France ou le « Contrat croissance » en Occitanie.

Vous avez besoin d’un accompagnement pour identifier les aides existantes pour vos projets ? Avec près 80 dossiers déposés sur le plan de relance, nos experts se tiennent à votre disposition pour établir un diagnostic d’éligibilité et vous accompagner dans vos demandes d’aides selon les attentes des différents guichets.

Demander un audit gratuit

 

guide-cas-client-epsa-innovation-energy