Il faut accélérer la réduction des émissions de CO2 dans l’industrie

Performance Energie & Innovation | 23 avril 2021

L’année 2020 nous a fait réaliser la fragilité de notre système économique et poussé tous les acteurs de la société à se demander quelles actions futures peuvent éviter ou diminuer les éventuelles crises à venir.


Des émissions de CO2 critiques

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées à nos activités anthropiques ont dépassé des seuils critiques à la fin du 20ème siècle et la prise de conscience écologique ne date pas d’hier. Or, la crise sanitaire nous a fait constater qu’un monde à l’arrêt quasi-total devenait une possibilité bien réelle sans un effort conséquent de notre part. 

Le secteur industriel est responsable d’une grande partie des émissions de gaz à effet de serre en Europe, avec 880 millions de tonnes de CO2 émis chaque année. Au niveau mondial, l'industrie est responsable d’environ 18 % des émissions de gaz à effet de serre (dont 12 % via sa consommation d’énergie et 6 % via ses procédés).

 

Des solutions pour réduire ses émissions de CO2 existent

En effet, en décembre 2020, le 3ème accord du Pacte Climat - Energie de l'Union Européenne fixe des objectifs de réduction de 55% des émissions de GES entre 1990 et 2030, tout secteur confondu.

En France, ces objectifs s’inscrivent dans la stratégie nationale bas-carbone. Celle-ci vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre des industriels de 55% d’ici 2030, pour atteindre une réduction de 81% avant 2050. 

C’est pourquoi l’une des cibles centrales aux plans environnementaux de l’Union est la réduction drastique de ces émissions pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Les lois et les régulations vont devenir de plus en plus strictes ; et avec une aide à la décarbonation de l’industrie dans le Plan de relance, les entreprises de l’hexagone sont idéalement placées pour transformer leur industrie en 2021. 

 

European industry plays an important role in archeving Europe's climate target

(Source : European Environmental Agency). 

 

Pérenniser l'activité de l'entreprise en réduisant sa consommation énergétique

Le public est déjà acquis aux causes environnementales, aussi bien que les salariés des entreprises. Reste à convaincre les actionnaires, investisseurs et membres du Conseil d’Administration, qui privilégient une approche strictement financière et requièrent plus d’argumentaire pour adhérer à un tel projet.  

Néanmoins, 2021 est une année exceptionnelle grâce aux supports et financements existants pour entamer des travaux de décarbonation et présenter des projets pour obtenir une aide de l’Etat. Si les arguments écologistes peuvent tomber à plat, l’opportunité de transformer son industrie avec le soutien de l’Etat devrait être un objectif stratégique cette année. 

Devenir pionnier en performance énergétique, s’inscrire dans la durabilité environnementale et optimiser ses finances en réduisant sa consommation énergétique et ses émissions en CO2, sont toutes des actions qui aideront à pérenniser l’activité de l’entreprise et à préparer le monde post-COVID-19.  


Démarrer un projet d’amélioration de votre efficacité énergétique n’est pas une contrainte, c’est une porte d’entrée vers une usine plus verte et moins coûteuse. 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la mise en œuvre d'un projet de pilotage énergétique et les financements éligibles associés, inscrivez-vous à notre webinar.

Webinar EPSA x Energiency

Je m'inscris