Le moment propice aux achats responsables, c’est maintenant !

RSE, Procurement Achats Responsables | 19 février 2021

2020 fut l’année des bouleversements. La crise sans précédents que nous avons vécu nous a poussé à tout repenser : nos certitudes se sont écroulées, laissant place au doute et à l’hésitation.

 

Néanmoins, la crise nous a permis de faire un constat :

 

La préoccupation grandissante de la population pour l’impact environnemental de nos pratiques1. Les entreprises ne sont plus des acteurs indépendants, déconnectés de la société, mais un vecteur de changement économique et social. 

graphique article achats responsable

Source : https://www.faireparterie.fr

 

Ainsi, puisque la recherche du profit est l’objectif central d’une société, la question à laquelle nous devons faire face aujourd’hui est :

Comment pouvons-nous transformer notre politique de performance durable en vecteur de croissance ?

 

Voici donc quelques idées, souvent sous-estimés, d’optimisation de la performance par le biais d’une approche RSE cohérente.


C’est le moment de restructurer nos chaînes d’approvisionnement.

La crise du COVID-19 a été un véritable choc à échelle internationale. La réalisation de notre forte dépendance d’autres pays, par exemple en ce qui concerne les masques sanitaires, s’est transformée en une question centrale de souveraineté et de droit national. Il y a un besoin grandissant de la part des entreprises de se rapprocher de la France, de repenser leurs achats et de privilégier de plus en plus le Made in Europe ou le Made in France2. Ce mouvement ne fera que s’amplifier dans les mois et les années à venir ; mais l’année 2021, avec le Plan de Relance annoncé par l’Etat et toutes les aides mises à disposition des entreprises, est une année particulièrement bonne pour restructurer les achats.

Une demande client qui s’affirme avec le temps.

Le choc COVID-19 va accélérer les expectatives du public autour des achats responsables, et les sociétés ont le devoir de proposer des solutions pour des achats qui tiennent compte de toutes leurs externalités. Ce changement de conscience chez les consommateurs est déjà bien installé ; il ne fera qu’augmenter avec le temps. C’est la raison pour laquelle les entreprises vont devoir s’adapter à cette demande, de plus en plus grandissante chez leurs clients.

 

graphique article achats responsable 2Source : faireparterie.fr

 

Une stratégie pour faire des économies et augmenter la performance opérationnelle.

La mise en place d’une politique RSE cohérente est un levier indéniable d’économies pour toute entreprise souhaitant retrouver une santé financière. Cela passe par trois étapes : la mise en place d’une gouvernance RSE, la formation des acheteurs responsables et l’activation du nouveau dispositif dans les achats. En repensant la chaîne d’approvisionnement à partir des achats responsables, les entreprises vont diminuer leurs coûts de stockage, packaging et distribution, très rapidement.

Vous êtes intéressés pour acheter plus responsable ? Découvrez notre offre en achats responsables.

Un outil RH pour attirer les meilleurs talents.

La nouvelle génération cite les problèmes climatiques comme la première menace qu’ils auront à affronter dans le futur proche. C’est pourquoi la politique RSE est un argument RH à forte valeur ajoutée : les jeunes talents cherchent les entreprises responsables car ils veulent faire partie d’un projet de changement. De ce fait, une politique RSE claire avec des actions tangibles permettra d’assurer un capital humain précieux pour surmonter les défis imprédictibles que le futur garde pour nous.

 

graphique article achats responsable 3Source : Baromètre Talents

 

En conclusion, la question environnementale ne saura pas se résoudre sans l’appui des entreprises. Nous sommes le vecteur du changement : nous avons entre les mains le capital humain et le know-how nécessaire à l’implémentation d’une transformation d’envergure.
Hormis les considérations éthiques et morales que chacun puisse avoir autour de ces problématiques, nous avons une certitude : l’entreprise du futur sera responsable, ou ne sera pas.

 

Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez notre guide de la performance durable :

Nouveau call-to-action

Références :

1. 7 jeunes français sur 10 se disent engagés contre le changement climatique
2. « D’après le sondage réalisé par Cetelem et Harris Interactive, 52% des Français·es consomment plus de produits locaux et 44% plus de produits Made In France qu’il y a trois ans ».

51 % des Français considèrent qu’une entreprise doit être utile pour la société dans son ensemble : 9 - PACTE : Redéfinir la raison d'être des entreprises | economie.gouv.fr